Office de tourisme de Roubaix – Visitez Roubaix
Top
Patrimoine industriel, Esprit Arty, Street Art

Le Paris-Roubaix

Le Paris-Roubaix

Que l’on soit passionné de vélo ou simple curieux, il faut vivre au moins une fois le mythe Paris-Roubaix, cette « classique » inclassable, où tout peut arriver au détour du pavé, chutes, crevaisons, casses mécaniques… Et pour prolonger la légende, découvrez les visites et événements autour du vélo, à Roubaix ou ailleurs…

Les bons spots pour voir la course !

La Trouée d'Arenberg
Imaginez : une longue ligne droite de 2.4 km dans laquelle le peloton arrive à pleine vitesse, alors que le secteur est large d’à peine 3 mètres, et pavé ! Personne n’y a jamais gagné la course, mais nombreux sont ceux qui l’y ont perdue… On comprend pourquoi la « drève des Boules d’Hérin » - son vrai nom – est classé 5 étoiles en difficulté.
Astuce : « Les points de vue les plus spectaculaires sont l’entrée de la trouée, la sortie, ou pile le milieu ! Attention, stationnement limité selon arrêtés de circulation à vérifier quelque jours avant… » L’équipe de l’Office de tourisme de la Porte du Hainaut

Le carrefour de l’Arbre
Légèrement moins difficile que la trouée d’Aremberg, ce passage est néanmoins emblématique pour sa position stratégique, à 15 km de l’arrivée à Roubaix : c’est le dernier secteur pavé pour mener une attaque, tout gagner… ou tout perdre !
Astuce : « La circulation est bloquée sur la RD 90 entre Cysoing et Baisieux. On peut se garer sur le bord de la route, remonter à l’envers le secteur pavé en direction de Camphin, et se porter au carrefour en T avant d’atteindre le carrefour de l’Arbre. » François Doulcier, Président des Amis de Paris-Roubaix

Le vélodrome
Au départ, il y a la ligne d’arrivée : c’est pour faire connaître leur tout nouveau vélodrome que 2 industriels roubaisiens imaginent une course qui parte de Paris au lieu d’y arriver, contrairement aux autres courses. Si le vélodrome a changé de place entre temps, il est entré dans la légende pour ses mythiques douches (à l’eau froide !) qui se visitent…